Étiqueté : collection ALEP

Talisman des sept pactes de Salomon 0

La magie dans l’Orient juif, chrétien et musulman : recherches en cours et études de cas (cycle d’ateliers 2019-2020)

Le 21 octobre 2019 reprend le cycle d’ateliers « La magie dans l’Orient juif, chrétien et musulman : recherches en cours et études de cas » organisé par Ayda Bouanga (CéSor-EHESS) et Jean-Charles Coulon (IRHT-CNRS). Chaque séance réunira plusieurs chercheurs pour présenter des travaux sur une thématique générale commune afin d’ouvrir un espace de discussion et de débats. [Le programme des séances n’étant pas encore totalement fixé, nous mettrons à jour ce billet au fur et à mesure de la programmation] Programme...

Le dragon de l'Apocalypse 1

La magie dans l’Orient juif, chrétien et musulman : recherches en cours et études de cas (cycle d’ateliers 2018-2019)

Le 1er octobre 2018 reprend le cycle d’ateliers « La magie dans l’Orient juif, chrétien et musulman : recherches en cours et études de cas » organisé par Ayda Bouanga (CéSor-EHESS) et Jean-Charles Coulon (IRHT-CNRS). Chaque séance réunira plusieurs chercheurs pour présenter des travaux sur une thématique générale commune afin d’ouvrir un espace de discussion et de débats.

La cour de Salomon 0

Atelier du GIS « Moyen Orient et monde musulman » : La magie et les sciences occultes dans le monde islamique

Atelier 31 pour le congrès du GIS « Moyen Orient et monde musulman » La magie et les sciences occultes dans le monde islamique Organisation : Jean-Charles Coulon Jeudi 9 juillet 2015, 9h30-15h30 Inalco (Pôle des Langues et Civilisations, salle 3.13)

Tunique talismanique - recto (ALEP03016) 3

Un art secret. Les écritures talismaniques de l’Afrique de l’Ouest

Du 14 février et au 25 août 2013 s’est tenue à l’Institut du Monde Arabe une exposition intitulée « Un art secret ». Les commissaires scientifiques, Alain Epelboin et Constant Hamès, assistés de Johana Larco Laurent, y présentent des objets magiques et des talismans issus pour l’essentiel de la collection ALEP1. Le nom ALEP ne se réfère ici non pas à la célèbre ville de Syrie, mais correspond aux initiales d’ALain EPelboin qui a recueilli les objets qui composent cette collection. [↩]