Les controverses scientifiques sur la formation médicale : mondes grec, arabe et byzantin (IIIe–XVe s.) (séminaire)

À partir du 13 mars 2023 a lieu le séminaire sur « Les controverses scientifiques sur la formation médicale : mondes grec, arabe et byzantin (IIIe–XVe s.) » organisé par Robert Alessi (CNRS UMR 8167 « Orient & Méditerranée », Paris) et Isabel Grimm-Stadelmann (Bayerische Akademie der Wissenschaften, Munich) à la Maison de la recherche (28 rue Serpente, 75006 Paris).

Dorycnium Crateuas d'après le livre de Dioscoride
Dorycnium Crateuas d’après le livre de Dioscoride Dioscoride, trad. Ḥunayn b. Isḥāq, MS Paris, BnF, Arabe 2850, fol. 1v. URL : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8422959z/f12.item.r=arabe%20dioscoride#

Argumentaire

Le séminaire est organisé sous l’égide de l’équipe « Médecine grecque et littérature technique » dans le cadre du projet quiquennal « EquIHSAM »1. Il est codirigé cette année par Robert Alessi (UMR 8167, Paris) et par Isabel Grimm-Stadelmann (BAdW, Munich, membre associé de l’UMR 8167). Il porte sur les controverses scientifiques liées à la formation médicale.

Mondes grec et arabe

Nous nous pencherons en particulier sur les textes de la littérature technique arabe illustrant ces controverses dont beaucoup restent inédits. Les questions abordées seront les suivantes : qu’est-ce que lire Hippocrate et Galien ? Comment se développent, dans les hôpitaux, la recherche médicale, les bibliothèques et l’enseignement de la médecine ? Quelles sont les fonctions, où sont les cercles et les écoles, quelle part y prennent les savants chrétiens, musulmans et juifs ? Comment travaillent-ils ensemble, sur quels textes s’appuient-ils, quels sont leurs domaines respectifs et leurs responsabilités ? Quels sont les points de contact avec le monde byzantin ? Comment circulaient les savants dans les deux sens ?

Monde byzantin

Le cadre fondamental est celui des institutions hospitalières (VIe-IXe s.), les ξενῶνες, qui sont aussi des lieux de formation et de rédaction de textes techniques (ξενωνικὰ βιβλία) constamment réactualisés et accompagnés de paratextes riches en discussions scientifiques, comme en témoigne la tradition manuscrite du traité sur le « pneuma de l’âme » de l’Aktuarios Johannes Zacharias (ca. 1275-1330). Les hôpitaux sont des centres de recherche « transculturels » entre médecins byzantins, musulmans et juifs de premier rang. Les questions étudiées seront les suivantes : Quelles sont leurs positions? Comment se déplacent-ils? Quelle est la valeur des cas cliniques (klinische Fallbeispiele) mentionnés dans certains textes et quel rôle jouent-ils dans le cadre de la coopération transculturelle ? Comment le personnel infirmier (Pflegepersonal) s’inscrit-il dans ce cadre, alors que nous ne savons encore que très peu de choses sur ses origines, sa formation et éducation, son organisation et sa position ? En ce qui concerne les textes, le travail portera sur l’analyse des termes techniques et des emprunts. Les œuvres complètes de J. Zacharias en fournissent une illustration par ses sources grecques et arabes, et peut-être latines. De plus, J. Zacharias a lui-même traduit des textes de l’arabe et a extrait et rédigé de la littérature arabe spécialisée (arabische medizinische Fachliteratur). Elles sont l’expression d’un dialogue transculturel spécialisé, portant sur les traductions et la rédaction centrée sur la valeur pratique des sources médicales.

Humanités numériques

Le séminaire portera notamment sur l’édition de textes qui furent souvent en constante rédaction et où s’illustrent toutes sortes d’emprunts de l’un à l’autre. On s’interrogera sur la méthode à suivre pour les établir aussi bien que sur celle de l’encodage informatique. Les séances seront ainsi en partie consacrées à une formation au logiciel ekdosis, publié sous licence libre OpenBSD :

http://www.ekdosis.org

Utilisé avec l’interpréteur LuaLATEX, ekdosis permet de mettre en page les éditions critiques multilingues. En plus de la version destinée à l’impression, ekdosis peut convertir le fichier-source .tex en fichier conforme au format TEI xml. L’encodage en LATEX, orienté « base de données », permet l’extraction des textes saisis par segments selon différents critères : texte principal, variantes, traductions, emprunts, rédactions parallèles, etc. C’est pourquoi ekdosis offre de nombreuses possibilités d’expérimenter des méthodes d’édition innovantes, au-delà des programmes d’édition conventionnels, et de les adapter de manière ciblée aux exigences individuelles des textes eux-mêmes, ce qui représente un moment très important, en particulier dans le domaine de la littérature spécialisée : la création d’éditions critiques spécifiques aux textes, adaptées aux besoins individuels des différents textes.

Programme

Première séance : le 13 mars 2023 à 14 heures

Date et heure : le lundi 13 mars 2023, de 14 heures à 17 heures.
Lieu : Maison de la Recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris, salle D224 (2e étage).
Le nombre de places étant limité, nous vous remercions de vous inscrire à l’adresse suivante : robert.alessi@cnrs.fr
Vidéoconférence : Le séminaire sera également proposé à distance sur l’instance BigBlueButton du CNRS, à l’adresse suivante : https://orsay.bbb.cnrs.fr/b/ale-wrt-qrc-uvy

Programme de la séance

(a) Présentation détaillée du séminaire.
(b) CIBMS : en août dernier, lors du Congrès byzantin international de Venise, une nouvelle commission a été créée sous l’égide de l’AIEB : la Commission d’enquête sur les études médicales byzantines (Commission for the Inves- tigation of Byzantine Medical Studies / CIBMS). Dans le cadre de notre séminaire, nous donnerons un bref aperçu de l’idée et des objectifs de cette commission, ainsi que de sa structure et des activités actuelles et prévues de chacun de ses membres.
(c) Introduction à l’encodage des éditions critiques imprimées avec export au format TEI xml à l’aide du logiciel ekdosis.
(d) Annonce du programme de la séance d’avril 2023.



Citer ce billet
Jean-Charles Coulon (2023, 12 mars). Les controverses scientifiques sur la formation médicale : mondes grec, arabe et byzantin (IIIe–XVe s.) (séminaire). Le monde des djinns. Consulté le 26 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ns8w

  1. L’ÉquIHSAM est une équipe-projet au sein de l’UMR 8167 « Orient & Méditerranée » portant sur l’histoire des sciences antiques et médiévales. Elle est codirigée par R. Alessi, S. Lazaris et É. Villey. Carnet : https://equihsam.hypotheses.org. []

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search