Autour du Livre de la Vache du pseudo­-Platon (journée d’étude)

Le vendredi 14 octobre 2016 a lieu une journée d’étude intitulée « Autour du Livre de la Vache du pseudo­-Platon : la magie naturelle entre Orient et Occident au Moyen Âge » à l’Université de Paris VII Denis Diderot au bâtiment Olympe de Gouge. Organisée par Jean-Patrice Boudet (Université d’Orléans, IRHT) et Maaike van der Lugt (Université de Paris VII Denis Diderot), cette journée vise à faire le bilan des recherches sur le Kitāb al-Nawāmīs (Le livre des lois) attribué à Platon et connu dans l’Occident latin sous le titre de Liber Vaccae.

Représentation d'une vache dans un manuscrit arabe

Représentation d’une vache dans les ʿAǧāʾib al-maḫlūqāt (Les merveilles des créatures) d’al-Qazwīnī (m. 682/1283)
(manuscrit de Paris, BnF, Smith-Lesouëf Orient 221, fol. 171b)
Source : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b84324887/f347.item
© BnF – Gallica


Argumentaire

Le Livre de la vache (Liber vaccae) est un texte de magie naturelle d’origine arabe (IXe siècle), traduit en latin dans la Péninsule ibérique au XIIe siècle. Il est attribué, à tort, à Platon, à Galien et à Ḥunayn b. Isḥāq et doit son nom à la première expérience qui propose une méthode pour la fabrication d’un homuncule à partir de sperme humain et d’une femelle animale. La magie du Livre de la vache repose sur les forces de la nature, et non sur l’invocation des démons. Cette magie est­-elle pour autant moins dangereuse aux yeux des lecteurs médiévaux ?
Depuis un article pionnier de Lynn Thorndike, le Livre de la vache a fait l’objet d’une série de travaux sur la place du texte dans les courants de pensée arabes, iraniens et latins. Cette journée d’études a pour objectif de faire le point sur ces recherches récentes et de réfléchir ensemble sur la meilleure méthode pour éditer ce texte qui a tant fasciné et horrifié. Le Livre de la vache défie les méthodes philologiques traditionnelles. De l’original arabe seul un fragment subsiste et les témoins latins varient fortement. Plusieurs nouveaux manuscrits ont été découverts récemment. L’édition nécessitera la mise en commun de compétences diverses. Cette journée d’études réunit des spécialistes de la magie arabe et latine et des philologues latinistes et arabisants afin d’établir une feuille de route et un partage des tâches en vue d’une édition collaborative.


Programme de la journée

Lieu : Université Paris 7 Denis Diderot, Bâtiment Olympe de Gouge, 8, place Paul Ricœur, 75013 Paris, salle 628.

Matinée

9h­-9h30 : Accueil des participants

9h30­-9h50 : Introduction par Jean-Patrice Boudet (Université d’Orléans, IRHT) et Maaike van der Lugt (Université de Paris VII Denis Diderot)

9h50­-10h30 : « Towards understanding artificial generation as a magical arabic tradition »  [= Comprendre la génération artificielle comme une tradition magique arabe] par Liana Saif (Université d’Oxford)

10h30-­11h10 : « The Latinity of the Liber vaccae » [= La latinité du Liber vaccae] par Charles Burnett (Warburg Institute)

Pause café

11h20-12h : « Quatre nouveaux manuscrits du Liber vaccae » par Maaike van der Lugt (Université de Paris VII Denis Diderot)

Déjeuner (participants)

Après-midi

14h­-14h40 : « From the Liber vaccae to the De mirabilibus mundi » [= Du Liber vaccae au De mirabilibus mundi] par Sophie Page (University College London)

14h40-­15h20 : « La réception du Liber vaccae à la Renaissance » par Jean­-Marc Mandosio (EPHE)

Pause café

15h45­-17h : table ronde sur les perspectives de recherche et d’édition(s), avec la participation de Jean­-Patrice Boudet, Charles Burnett, Anna Caiozzo, Jean­-Charles Coulon, Eduard Frunzeanu, Jean­-Marc Mandosio, Sarah Ortega, Sophie Page, Liana Saif, Maaike van der Lugt et Julien Véronèse.

Vous pouvez télécharger ici le programme de la journée.


Pour citer ce billet : Jean-Charles Coulon, « Autour du Livre de la Vache du pseudo­-Platon (journée d’étude) », Le monde des djinns [Carnet de recherche], http://djinns.hypotheses.org/751, mis en ligne le 7 octobre 2016, consulté le 20 août 2017.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *